lundi 30 janvier 2017

"Non va t'en"

Je le vois bien...
Je te vois, toi dans la cours, 
Toi qui lui crie dessus,
Toi qui le pousse,
Alors que pourtant,  que t'a t-il fait?
Rien.
Il était juste là. Il voulait simplement regarder ce que l'autre garçon faisait avec sa cocotte en papier.
Il voulait juste observer. Il n'a rien dit. Juste voir.  Mais toi, tu as décidé qu'il n'avait aucun droit. Pas même celui de jeter un oeil.

Mais moi. Moi, je l'ai vu.
 Je l'ai vu ce regard, perdu, désemparé. Triste.  Celui qui dit "mais pourquoi?"

Tu l'as repoussé comme d'autres le font. Non tu n'es pas seul. 
Mais pourquoi? 
Pourquoi ne pas l'intégrer?
Parce qu'il est "différent"? Sais tu seulement ce qu'il vit? Ce qu'il ressent? T'es-tu mis 1 seconde à sa place? 
Ah non c'est vrai.  Il n'a pas de place parmis vous. Parmis les enfants lambdas. Les "normaux". 

Seulement voilà, comment veux tu qu'il trouve sa place si personne ne vient vers lui malgré ses efforts? Il en fait tous les jours pourtant. Mais apparemment cela ne suffit pas. 

Sais tu ce qu'est la tolérance? L'acceptation de l'autre? L'acceptation de cette "différence"? 

Oui il n'est pas comme toi, ni comme le copain qui jouait avec sa cocotte en papier.
Je le sais. Je vis tous les jours avec lui. Oui il peut nous taper sur le système, il est impulsif. Il parle fort. Il court de partout. Cela fait parti du tdah
Mais il est joyeux, créatif, intelligent, il cherche le contact avec l'autre. 

Mais c'est peine perdue. Alors que lui reste t-il pour exister? 
Ne penses tu pas, que si lui est capable d'efforts, toi aussi tu le peux?

Ce regard, celui que j'ai vu dans ses yeux ce matin, j'espére ne jamais le revoir. Car mon coeur de mère saigne... alors imagine celui d'un petit garçon de 8 ans...







4 commentaires:

  1. J'imagine ta douleur de mère et celle de ton enfant. Courage, il ne suffit que d'un ami pour que tout change. Bien à vous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup. J'espère de tout coeur qu'il s'en fera un, un vrai qui le comprendra

      Supprimer
  2. C'est difficile d'accepter la différence à leur âge... et surtout c'est bien triste que les enfants soient aussi méchants entre eux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourtant dans cette même école il y a 2 enfants avec handicaps. Ils sont acceptés. Mon fils est un poil brusque pour faire copain copain, je reconnais. Mais il a fait bcp d'efforts ces derniers mois (oui mois, donc quand même quoi)

      Supprimer