lundi 14 mars 2016

Il est différent...

C'est dur de se dire ça...
"Il est différent"
C'est pourtant une phrase toute simple.
Ce ne sont que quelques mots.
Mais ces mots raisonnent dans ma tête depuis si longtemps maintenant.

"Il est différent"
Dans sa manière d'être,
Dans ses paroles,
Dans ses gestes.

"Il est différent"
Dans sa manière de penser,
De penser à mille à l'heure,
À mille à l'heure de courir,
Courir toujours plus, toujours plus loin,
Plus loin chaque jour dans ce comportement,
Ce comportement qui lui amène des ennuis,
L'ennui d'être comme ça, tous les jours pour lui,
Lui qui est différent.

Mon fils est différent. Il est classé, catégorisé, il est ce qu'il est. Et nous, ses parents, fatigués d'entendre tout le temps la même chose. Ce comportement. Ce manque d'attention, ce manque d'empathie, ce manque de douceur.

Il est différent, il est dans son monde.
Un monde du nom de  TDAH .

Petit dessin de dernière minute de mon gnome 

14 commentaires:

  1. Mince...Qu'est-ce que c'est le TDAH?
    Je ne savais pas ma poulette... Tu as bien fait de cliquer sur publier <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un trouble du deficit de l'attention avec hyperactivé, et on rajoute le TOP (trouble de l'opposition et provocation) (oui c'est charmant je sais)

      :* merci

      Supprimer
  2. Pour moi gnome n'est pas différent, il est juste unique au monde. <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ohhh ma Twin si tu savais comme ça me touche, un truc de malade!
      Je t'aime fort <3 <3 <3

      Supprimer
    2. Et tu sais que je t'aime aussi mon p'tit chat. <3

      Supprimer
  3. Tu as bien fait de publier. Parfois cela va mieux en le disant !
    Cela n'enlèvera pas ton isolement du quotidien mais sache que tu as tout mon soutien !

    RépondreSupprimer
  4. Ce n'est pas un trouble facile à soigner, ni à supporter, je vous souhaite beaucoup de courage à tous les deux...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas facile du tout. Nous sommes en plein dans les bilans, c'est long, et ya toujours des trucs à faire, demander, contacter, dossier à monter,...

      Merci :*

      Supprimer
  5. oh, lala, oui, le parcours du combattant. Différent, sans doute, mais on est tous différents par rapport aux autres. Bon courage à vous, vous êtes soudés, vous allez y arriver.
    Bisous à vous 3.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton message :*
      Oui j'espère qu'on y arrivera, pas évident chaque jour

      Supprimer
  6. Pour ma part, j'ai trouvé important de verbaliser cette différence, de l'expliquer, presque la traiter comme une maladie.
    Et cela m'a aidée d'en parler, de l'évoquer avec les enseignants, de rencontrer régulièrement son pedopsy...
    Depuis ses maux existent tjs mais on a appris à vivre avec et on se bat. Parfois nier la différence laisse chacun ds un insurmontable marasme parce qu'une différence qu'on ne comprend pas fait peur.
    Bon courage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est avec bcp de retard que je vois ton com (pardon), et oui effectivement je lui ai expliqué sa différence, je discute régulièrement avec son instit, mais qui est vachement moins ouverte que ce que je pensais. Nous voyons sa pedopsy 1 fois par mois, et en septembre, il passera quelques jrs en neuro. Nous avançons petit à petit, mais nous avançons quand même.

      Merci

      Supprimer