mercredi 24 juin 2015

DIY - la maison à papillons

Un jour en rentrant de l'école, mon gnome me dit:

"maman... les papillons n'ont pas de maison?"
"bah non, ils vivent dehors"
"oui mais s'ils ont pas de maisons, ils font comment pour dormir? J'ai vu un papillon par terre dans la cour, il était mort"
"..."

C'est donc ce jour là, après avoir lâché le mot "mort" que le gnome me demanda de faire une maison à papillons pour qu'ils puissent être tranquilles (et accessoirement, pas mourir) (il est utopiste cet enfant)

J'ai donc lancé un appel sur facebook, demandant si il y avait des connaisseurs en matière de maison miniature de bestioles volantes que si tu touches les ailes, elles meurent les bestioles.
Plusieurs personnes m'ont donc envoyé des liens (oui oui les maisons à papillons, ça existent, sans déconner!!!) afin que je vois à quoi ça ressemble et comment en faire une.

N'étant pas équipé de planches de bois de chez le menuisier ( que tu paies un bras, faut pas déconner, c'est que des papillons), je suis allée au culot demander de la cagette dans un magasin (t'manière ils les jettent).

Munie de mes 2 cagettes (oui 2, des fois que je me plante comme une bouse avec mes deux mains gauches et mes dix pouces), j'entame donc le processus.

Si toi aussi tu veux être l'ami(e) des papillons et leur fabriquer un loft, il te faut:

- Des mains (ça peut aider)
- une pince (pour retirer les agrafes de la cagette ou une dent qui te fait mal)
- une scie (à métaux,  parce que scie à bois tu vas tout n*quer, alors que la scie à métaux fera une coupe nette)
- des clous (petits modèles, c'est de la cagette déconne pas!) (ou agrafeuse murale si tu as)
- un marteau (pour taper sur les clous et pas sur ton pouce)
- de la colle (type pistolet à colle)
- de la ficelle (ou ficelle à rôti)
- de la peinture ("c'est de l'art pictourale" -les bronzés)
- du vernis (pour étanchéifier le bazar)
- un bouchon (gros) qui servira d'abreuvoir

N'enlèves pas les agrafes du FOND de la cagette, ça va te servir, par contre les autres tu peux les virer.
Tu te retrouves donc avec ton fond (qui ressemble à un quadrillage), des planchettes ainsi que les 4 COINS triangulaires de la cagette (qui serviront, n'allume pas le barbeuc avec!)








Pour faire l'avant et l'arrière de la maison, tu vas utiliser le fond, utilise un coin triangulaire comme mesureur, il faut que tu coupes ton fond à la même taille, dans le sens de l'ouverture hein, c'est à dire que l'espace entre les planchettes du fond sert d'entrée et sorties aux papillons;



Maintenant tu as donc l'avant et l'arrière!
Pour tes 2 côtés manquants, tu prends dans les planchettes que tu coupes à la même hauteur que ce que tu viens de couper, et donc même hauteur que tes coins triangulaires.

Tu dois fixer tes "murs" maintenant, pour ça sert toi de tes coins!

Et regarde les joulis dessins que je t'ai fais avec paint (quoi? si c'est vachement utile paint!)




Tu peux, à l'aide d'un cutter, tailler les planches pour les diminuer (fais gaffe à tes doigts!)
j'ai oublier de te dire, fais 1 trou de chaque coté plein pour faire passer ta ficelle, afin de suspendre la maison
et n'oublie pas de fixer les murs entre eux aussi ;)

et tadaaaaaaa



il ne reste plus qu'à faire peindre par le ou les enfant(s), vernir,décorer, et rajouter un bouchon (type lait, ou oasis, pas un petit bouchon quoi) avec une pointe de colle, pour y mettre de l'eau, nectar,... pour ces m'sieurs-dames les papillons!






TADAAAAA !!!! (oui vert, c'est comme ça, c'est couleur nature, pis c'est tout :p )

Allez, à toi maintenant de t'amuser ;)





lundi 22 juin 2015

La mère en carton que je suis...

ou comment j'avais des principes avant.

Quand je suis tombée enceinte en 2008, avec l'homme nous étions joie!
On s'imaginait notre vie future avec notre gnome. On savait comment ou VOULAIT l'éduquer.
(c'est là que notre famille s'est mis à se poiler en nous disant "vous ferez surtout comme vous POUVEZ!)

"il faudra mettre des règles en place hein, faut pas qu'il fasse n'importe quoi"
"pis faudra qu'on l'emmène se cultiver, genre quand il sera grand, les musées tout ça... moi j'adorais quand j'étais petite"
"tiens regarde, un jouet en bois truc-muche qu'il est bien pour la planète! 50€? Bof pas graaaave"

etc etc...

Au fur et à mesure que mon ventre ( et mes fesses) grossissait, on se voyait être les parfaits parents...

Et puis, une nuit d'hiver...
Le gnome est né!
Ô bonheur, joie et schokobons! Nous voilà parents!

6 ans plus tard...

Le gnome n'a pas exactement suivi le chemin que nous lui avions tracé;
Pour ce qui est des règles... bah on reviendra hein, parce que têtu comme il est, il devait être bourrique dans une vie antérieure.

Les sorties culturelles?
Les rallye ça compte?

Les jouets... ahh les jouets...  Bah des trucs en plastiques. Ouai parce que le jouet en bois dans la tronche, t'arrêtes vite d'en acheter ( la télé n'a pas supporté non plus)

Je suis une mère en carton...

(source)


...mais je l'assume!





mardi 2 juin 2015

Lettre à mon Gnome

Cher Gnome du futur,

C'est moi, ta mère. (non je ne plagie pas Dark Vador)
Bon, c'est moi, ta mère pas parfaite (ça va mieux là?)

Je t'écris à ton futur toi.
Tu sais, avec ton père on a pas mal ramé... Ouai faut dire que tu n'as pas été livré avec le mode d'emploi (c'est pire que de monter un meuble Ikéa, crois moi!) et que les premières années ont été compliquées.

Tu ne t'en souviens pas, mais dès l'instant ou tu es devenu bipède (feu ma décoration et mes plantes vertes), les catas ont commencé.

Tu ne marchais pas déjà... tu courais!
Tu ne jouais pas... tu jetais.
Tu ne mangeais pas... tu refaisais la déco!

Les années ont passé et plus dur a été la tâche.
Tu es devenu un petit pré-ado (mais sans l'acné) âgé de 6 ans (oui oui on parle de pré ado, quand les crises débarquent avec des râles "hiiiin hiin hinnnn "  hein).

L'instit de maternelle me choppait souvent, pour me dire que tu étais  trop bavard, trop "vif", trop... trop quoi .
A côté de ça, que tu étais très intelligent, vif d'esprit, pertinent.

Mais tu ne mettais pas à profit ce potentiel, pas encore.
Tu préférais nous voir criser. Beaucoup plus drôle sans doute.

Tu as encore grandit, tu ne nous écoutes toujours pas, tu es un ado cette fois.
L'angoisse!
Tes bêtises ont grandit proportionnellement à ta taille de chaussure -_-"

Avec l'âge et du recul, tu t'es assagit, tu deviens responsable (on est en 2015, je suis vachement optimiste quand à ton avenir, alors me fais pas mentir hein)

Tu sais, on devient vieux avec ton père, le temps a passé, tu es un adulte, tu es mariée, tu as un métier...
Tu es papa...

Alors, pour conclure, Gnome du futur, je ne te dirai qu'une dernière chose, pour ton rôle de parent....



CHACUN SON TOUR!

ps: ton père et moi partons deux semaines en vacances, ne cherche pas à nous refourguer ton mini gnome, on n'est pas idiots :p