jeudi 14 mars 2013

Once upon a time...

ou pour le non bilingue, "il était une fois":



Il y a fort longtemps (ce matin 6h00 quoi), une princesse (moi) se réveilla (et alla au ouataires péter des paillettes) (non en vrai faire pipi) avant de se servir un merveilleux café (de ma super cafetière de la mort) pour entamer sa journée.

Telle Cendrillon (mais sans les piafs et les rats), elle prépara sa demeure (genre "demeure"!) afin d'accueillir Lutin et nymphette pour la journée.

7h05, le prince (l'homme donc), se leva à son tour (la tête dans l'fion sûrement) et se dirigea d'un pas pressé dans la majestueuse cuisine (un genre de couloir on est bien d'accord) afin de boire un café (toujours de la même machine! m'enfin suis un peu!) avant d'aller respirer l'air pur (fumer une clope) sur la grande terrasse (le balcon de merde riquiqui).

7h15, petit prince (le gnôme) se réveille aussi avec un grand sourire au lèvre (en clair "naaaaaaaaaaaan veux pas aller à l'écooooole!!!"), sa majesté se diriga gaiement (en fait je l'ai porté!) jusqu'au royal canapé (la banquette du salon donc) pour petit déjeuner ("nan je veux pas mOnger!"), sur ces entre faits, Lutin arriva tel un rayon de soleil pour un jour de grand froid (en hurlant donc) et donna un baiser à sa mère ("awé pas d'bisou? bah au r'voir!").

Le petit prince habillé ("reviens là gnôme tu peux pas t'échapper!!!"), la petite troupe partit en direction de l'école, empruntant un chemin champêtre (champêtre mon cul, une route quoi, en goudron et en plus ça caille!).
Arrivés à l'école, petit prince fit un bisou à la princesse (nan là c'est vrai), celle ci repris le chemin (toujours champêtre hein), et rentra au château (appart au 1er).

Lutin, fatigué de s'être levé tôt (5h) et de s'être ébroué sur le trajet (suis même pas sûre de ce mot) (bon en fait il a fait une grosse comédie, grimpé partout, tombé, chiant quoi), la princesse décida de le coucher (et bien soulagée au passage). Il s'endormit immédiatement (il était grave crevé quoi).

Pour s'occuper, la princesse rangea la magnifique chambre du petit prince (putain le bordel!)(j'aurai bien eu besoin des piafs et des rats finalement), le temps passa, lutin se réveilla, il était déjà temps de repartir chercher l'héritier.

A 11H45, après moultes péripéties pendant le trajet (lutin encore, oui oui), ils rentrèrent enfin afin de déjeuner.

12h15, nymphette arriva, sentant la rose (prout/ON)

Et voilà, la princesse en est là, 1heure après lutin n'a pas fini son assiette, nymphette a intoxiqué le château (masque à gaz obligatoire)...

La journée n'est pas terminée... What else?

TO BE CONTINUED...

edit 15h50: lutin vient de partir, alléluiaaaaaaa !

14 commentaires:

  1. Je suis juste pliée +1 pour le chemin champêtre je suis explosée de rire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah mon post, c'est la magnifissance dans toute sa splendeur quoi! lol

      Supprimer
  2. hahaha j'ai bien ri. Merci pour ce bon moment ! Comme quoi tout n'est pas rose dans le monde des contes de fées... (surtout pas les pets de nymphette apparemment)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est pas le monde des bisounours ça c'est sûr lol (nan mais nymphette a abusé quoi, je sais pas ce qu'elle a mangé ce midi, vindiou insupportable! lol)

      Supprimer
  3. Ici le chemin n'est point champêtre manant mais boueux et verglacé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. rha la météo de merde quand même! on est en mars quoi! c'pas normal

      Supprimer
  4. Tu me fais toujours rire toi. Bisous

    RépondreSupprimer
  5. Ca donne envie, ta vie de château ;-) !

    RépondreSupprimer
  6. Bah moi j'attendais la suite!! alors!!!
    ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les gosses partirent et la princesse vécut heureuse avec le prince et leur héritier ^^

      Supprimer