lundi 14 janvier 2013

Non à la réforme du congé parental 2013



Un peu de mon histoire avant:

Lorsque je suis tombée enceinte, j'étais en CDD dans une école maternelle. En décembre 2008, j'ai du partir, congé maternité donc, cela allait faire  presque 3 ans que je travaillais à ce poste.
Je n'avais donc droit à pas grand chose, sauf un peu de CAF pour mon fils (dans les 170/180€ par mois) jusqu'à ses 3 ans.

Lorsque j'ai accouché, je devais reprendre mon travail, mais finalement ils n'ont pas voulu, car trop compliqué de me reprendre, de replacer la personne ailleurs (oui en gros c'est la crise, ils ont juste évité le mot).
Pourtant j'avais tout prévu, même la nounou!
Il a fallu que je laisse la place (si rare) chez ma nounou, car je ne pouvais pas la retenir.

J'ai donc "errer" pendant 1 an et demi, pas de travail, pas de nounou, un cercle vicieux, je me suis décidé à faire une formation d'assistante maternelle, pour garder mon fils, et gagner un peu d'argent car j'étais en fin de droit chez mon ami polo l'emploi.

Alors je le demande, pourquoi vouloir changer quelque chose d'existant et qui fonctionne bien?
L'état devrait d'abord s'occuper de créer des emplois, exit les CDD et autres emplois précaires, car sans ça, point de congés parental ! et donc le retour à la vie active est très dure pour tous ceux et celles qui n'ont pas d'emplois STABLES avant.


---------------------------------


En Mars 2013, un projet de loi va être déposé par le gouvernement concernant le Congé parental d'éducation. 
Actuellement, celui ci se découpe tel quel : 
Il est possible de mettre entre parenthèse sa carrière jusqu'au 3e anniversaire de l'enfant.
Pour le premier enfant, les 6 premiers mois sont rémunérés.
Pour le second, la personne du couple qui prend le CP aura 566e par mois jusqu'au 3e anniversaire.
Pour le 3e enfant, le parent a le choix entre prendre une année mieux rémunérée, aux alentours de 800e/mois, où prendre les 3ans.

Dans ces trois cas de figure, il y a le choix, entre le père, la mère, et le temps que l'on décide de prendre. 
Le parent reste libre de son choix de A à Z.


Actuellement, le gouvernement travaille sur ce projet de loi. La présentation, se fera courant 2e trimestre 2013.

Deux dossiers seront présentés : famille et petite enfance. 

Najat Vallaud Belkacem, ministre des droits de la femme travaille sur le dossier famille et souhaite faire une mise en avant de l'égalité homme/femme, par une réforme du CP.

Pour ce faire, aucune association n'a été invitée à la concertation malgré leur demande (UNAF, Union Nationale des Associations Familiales par exemple). Sujet concernant pourtant les familles, ils en sont les portes paroles.

Ce projet est fait en liaison directe avec les partenaires sociaux, et patronats. Nous savons toutes et tous, l'interêt direct pour les patrons de voir cette loi passer (les femmes ne partiront plus trois ans mais un an!) et pour les syndicats , cela reste aussi un avantage puisqu'eux ne regardent que le côté égalitaire et carriériste de la chose. 
Il va également être mis en avant une lutte contre la précarité. Point positif si ce n'est qu'ils envisagent de taxer les patrons qui accorderont des temps partiels.

Dominique Berinotti quant à elle travaille sur le service public de la petite enfance. 
Elle envisage de créer 400000 places de garde (crèche essentiellement) qui aura un cout d'environ 10milliards d'euro, à l'instant, ils n'ont pas le moindre centimes, et ils ne savent pas encore où trouver ces fonds.

En résumé, le congé parental se verrait transformer de cette façon : 
-congé maternité qui passerait de 16semaines à 18semaines (ce qui existait déjà pour les mamans qui allaitaient, mais cela avait été supprimé à cause du cout pour la sécurité sociale)
-congé parental réduit à une année, jusqu'au un an de l'enfant plus précisement.
- les personnes le prenant seront payés à 60% de leur salaire brut. Si ton salaire brut est de 1000, tu toucheras 600e, avec un plafond entre 1500e brut, et 1800e.
- Une partie d'environ trois mois à prendre obligatoirement par le papa. Si il ne la prend pas, ces trois mois se verront perdu, et de ce fait la maman devra reprendre aux 7mois de l'enfant.


Pour finir, je précise que : 

Ce projet concerne donc tous les parents : mère, père, actifs à temps plein, à temps partiel, en congé parental...

Une réforme oui, mais pas au dépend de la liberté individuelle de chacun. 

Seul 30% des parents souhaitent reprendre le travail après un enfant, mais ne le peuvent pas car le mode de garde n'est pas adapté à leur souhait. 

Dans ce cas là, ce n'est pas le congé parental qui est forcément à revoir dans la durée, mais :
- les possibilités de faire garder son enfant quand on souhaite retourner travailler.
- le montant mensuel ré évalué pour ceux qui choisissent de ne prendre qu'un an (comme le COLCA actuel, mais des le 2e enfant)
- La précarité de l'emploi et ce bien avant d'attendre un enfant. Il est reconnu qu'une femme en précarité avant de devenir mère le sera aussi après.
- Inclure les papas et les mobiliser à rester plus à la maison mais sans l'imposer, laisser le choix au couple.

-------------------------------------

Je t'invite donc à partager, à liker, à suivre:  







12 commentaires:

  1. un peu comme toi je trouve qu'il y a d'autres priorités!

    RépondreSupprimer
  2. Moi aussi j'ai le panneau jaune! Trop bien cet effet de groupe!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais pas combien on est, mais on doit etre un paquet, plus ceux/celles qui vont écrire un post en voyant les nôtres ;)

      Supprimer
  3. Comme si c'était pas déja assez le bordel !! Je suis bien contente d'être partie quand je vois tous les projets de loi "à la con" qui vont être pondus pour 2013, je file signer la pétition tiens ;)

    RépondreSupprimer
  4. Congé obligé pour le père ? Non mais faut arrêter, sous couvert d'égalité, d'imposer des choses ! Il peut allaiter l'enfant le père pendant les 3 mois obligés aussi ? Jte jure...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, c'est tout bonnement idiot, car le choix de qui va garder l'enfant se fait en discutant, en posant le pour et le contre entre le père et la mère, pas d'obligation, juste un choix, et oui effectivement, si allaitement il y a, se sera un peu dur (mais là l'état sortira que les mères peuvent tirer leur lait avant, sûre qu'ils en sont capables!)

      Supprimer
  5. merci pour ta participation :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. de rien ;)
      par contre désolée j'ai pas pu t'envoyer le lien ni rien, j'ai publié cet article du relais (je me suis planquée dans les chiottes pour me connecter sur le net, déjà j'ai galéré pour avoir une connexion lol)

      Supprimer
  6. Merci pour ton avis, si tu veux voir le mien, celui d'un papa en CP :
    http://www.papa-blogueur.com/reforme-conges-parental-education-2013

    RépondreSupprimer